Installation de mon site

installation de mon site internet : deux ordinateurs et une tablette pour une réflexion optimale.

Pour une micro-entreprise dans le domaine du web, la moindre des choses c’est d’avoir un site internet à présenter. Avant ça, j’ai pris le temps de réfléchir à son contenu, afin de connaître mes besoins. Voici donc comment j’ai fait l’installation de mon site internet, après avoir ouvert mon espace web quelques jours avant.

Le contenu, une étape importante

J’ai encore une fois pris le temps, via un tableau, de définir ce que je voulais mettre dans mon site. J’ai établi la liste suivante.

  • Formulaire de contact
  • Présentation des services proposés
  • Présentation de CPcréaWeb et de qui je suis
  • Blog
  • Formulaire de recherche
  • Présentation des sites déjà conçus

Vous pouvez noter qu’à l’heure où j’écris ces lignes, tout n’est pas encore mis à disposition ! C’est que je préfère travailler sur vos projets que sur le mien… !!

Le choix du CMS

Ensuite, j’ai réfléchi sur quel CMS je souhaitais faire mon site. Joomla, mon favoris depuis des années, où WordPress découvert plus récemment mais qui a indéniablement des qualités ?

J’ai fait le choix le plus raisonnable… pour l’avenir !
Car si j’aurais certainement créé mon site beaucoup plus rapidement en travaillant sur Joomla que je connais par cœur, je n’aurais pas pu m’approprier un peu plus WordPress… donc j’ai choisi l’appropriation, car je n’étais pas pressée de mettre mon site en ligne, je souhaitais prendre le temps de le peaufiner.

Ainsi, je pourrais vous proposer deux solutions que je connais parfaitement. C’est, pour moi, un atout. Car beaucoup d’agences web ne vous proposent qu’une seule solution. Pour ma part, je pourrais étudier la meilleure pour votre projet, avant de vous en faire la proposition.

Une installation facile

J’ai donc installé WordPress, sur mon hébergement qui en plus me propose un « module en 1 clic » et donc en soit, de faire l’installation pour moi. Seul avantage pour moi qui maîtrise déjà la chose : pas besoin de télécharger tous les fichiers pour les envoyer sur l’espace web, ce qui peut être long. Inconvénients : un peu moins de configuration possible car elle est automatique. Mais on peut tout modifier derrière si on le souhaite donc ce n’est pas un soucis. A ce sujet, pensez bien à changer tous vos mots de passe d’accès pour en mettre des plus sécurisés. C’est plus difficile à retenir, mais ça peut vous sauver la mise…

J’ai donc obtenu un site vide, en quelques minutes. J’ai passé ce temps à chercher un template gratuit que je pourrais adapter à mon besoin… j’en ai téléchargé plusieurs, pour tester.

Puis j’ai passé quelques heures à bidouiller, dans l’interface de WordPress que je trouve très rébarbative pour tout ce qui est en tête et pieds de pages. Les modules personnalisés (ou non) de Joomla me manquent fort. Il faudra d’ailleurs que je vous fasse un petit comparatif, un jour. J’ai essayé plusieurs des templates et fini par en trouver un qui correspondait à mon besoin, et j’ai commencé à le modifier.

Là, je ne vous en parle pas plus avant, car c’est long : un clic, un chargement pour savoir ce que ça donne, re clic, etc. etc. Mais en fonction des rubriques que je souhaitais, j’ai pu commencer à créer et remplir au fur et à mesure avec mon contenu.

Voila, je vous ai raconté l’installation de mon site… et le vôtre, on s’en occupe quand ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *